Zen style » Blog »  Réduction des effectifs et priorités

Ma femme et moi venons de traverser le processus de réduction des effectifs. De manière stratégique et proactive, nous avons décidé de vendre notre magnifique bungalow et d’acheter un nouveau condo, mais beaucoup plus petit. Ce processus a été très instructif, stimulant et parfois très frustrant! Une chose que vous devez savoir par petits détails – ma femme a tendance à s'accrocher et j'ai tendance à jeter des trucs! Comme vous pouvez l’imaginer, cela a donné lieu à des conversations intéressantes dans le processus! Cela m'a fait réfléchir à la manière dont nous avons vécu l'expérience, aux décisions difficiles que nous avons dû prendre et aux leçons que nous avons apprises s'appliquent aux organisations de toutes formes et de toutes tailles.

Désencombrement

Lorsque nous avons rencontré notre agent immobilier pour dresser la liste de notre maison, elle nous a suggéré de faire venir un stager à la maison et de nous conseiller sur la manière de rendre notre maison plus "vendable". Ce fut un processus traumatisant car elle a détaillé une longue liste de choses dont nous devions disposer pour "désencombrer" notre maison. Le point? Ce qui a fait de notre maison un "chez-nous" a ressemblé à un "fouillis" pour un acheteur potentiel.

Kijiji et la salle de stockage

Cela a également conduit à un examen approfondi de notre salle de stockage. Au fil des années, nous avons accumulé beaucoup de "choses" et dans notre fouille, nous avons trouvé des boîtes dont le contenu n’avait jamais vu la lumière depuis plus de 20 ans! Mon commentaire, "Si nous n’avons pas examiné cette question au cours des 20 dernières années, nous pourrons probablement nous en débarrasser!" La réponse de ma femme: "Mais ce sont des projets que nos enfants ont réalisés à l'école primaire!" Des décisions difficiles et déchirantes! Des décisions qui, quelles que soient leurs difficultés, doivent être prises car le jour du déménagement arrivera avant que nous le sachions! Kijiji était l'un de nos meilleurs amis pendant le processus!

Lorsque vous passez d'un bungalow avec sous-sol entièrement aménagé à un condo plus petit que le rez-de-chaussée du bungalow d'où vous déménagez, vous savez que la salle de stockage n'est qu'un des endroits où vous vous rendez pour vous forcer à faire face à des réalités difficiles et à prendre des décisions difficiles! Nous voici presque deux semaines dans la vie de copropriété et nous avons trouvé une place pour presque tout ce que nous avons apporté avec nous. Nous avons dû accéder à Kijiji un peu plus, mais dans l'ensemble, nous n'avons pas trop mal fait.

Espace de bureau partagé

Il y a encore un petit détail d'importance qui nous a aidés à repenser la priorité. Ma femme et moi avons tous deux des entreprises à domicile et l'une des réalités de la réduction des effectifs est que nous partageons maintenant un bureau. Deux bureaux – un bureau. Nous avons survécu à la première semaine, mais cela nous a obligé à nous poser la question suivante: "Qu'est-ce qui est le plus important?" Pour nous, notre relation est primordiale et nous travaillons donc sur la manière dont nous réalisons ce travail de manière à ce que nous puissions être productifs dans notre travail tout en maintenant notre relation!

Trois questions

Comment cela s’applique-t-il à votre entreprise ou à votre organisation? En tant que consultant et coach en entreprise, je suis en quelque sorte un organisateur d’organisation qui aide les organisations à "se désencombrer". Ce qui vous semble "chez vous" pour votre organisation peut en fait être un "fouillis" que vous ne remarquerez même pas! J’utilise un exercice avec les clients qui est très utile dans le processus de désencombrement. L’exercice SSK a été appelé «Stop, Start, Keep». À certains égards, il s’agit d’un examen sans scrupule de la salle de stockage de l’organisation et permet de cibler les priorités en posant trois questions:

Que devons-nous arrêter de faire?

Que devons-nous commencer à faire?

Que devons-nous garder à faire?

D'après mon expérience, la première question est toujours la plus difficile! C’est la boîte à outils que votre organisation accomplit depuis 20 ans sans jamais se poser les questions "Pourquoi" et "Comment". Pourquoi fait-on ça? Comment cela cadre-t-il avec nos valeurs fondamentales, notre objectif principal et notre objectif audacieux et poilu? Je ne peux pas compter combien de fois la question "ARRÊT de faire" a généré une discussion passionnée et parfois très animée autour des priorités de l'organisation. Décider quoi ARRÊTER est parfois beaucoup plus difficile que de saisir une nouvelle opportunité. Les gens ont un intérêt personnel dans le passé et il est parfois très difficile de laisser tomber le passé. Mais que se passe-t-il si le passé vous empêche de progresser dans un nouvel et meilleur avenir?

Une invitation à réduire les effectifs

Et si vous deviez engager une conversation avec l'équipe de direction de votre organisation autour de cette question: "Quelles sont les choses que nous devrions ARRÊTER de faire en tant qu'organisation et pourquoi?"

Engagez la question et assurez-vous que la préservation des relations au sein de votre équipe est l'une des valeurs qui vous animent dans le processus. Cela peut être difficile, désordonné et parfois frustrant. Mais que se passe-t-il si la réduction des effectifs vous rend réellement plus productif, plus concentré et vous aide à tenir votre promesse de marque envers les personnes que vous servez?

Laissez-moi terminer avec une observation personnelle. Vivant dans les Prairies canadiennes, la neige est notre réalité. La semaine dernière, alors que je regardais par la fenêtre de mon condo et que, pour la troisième journée consécutive, il tombait une grosse neige, ma réponse immédiate a été: "Plus de pelletage!" Cela a mis certaines de ces décisions difficiles en perspective.

_________________________________________________________________

3.9 (80%) 24 votes

Vous aimerez aussi :

(Visited 1 times, 1 visits today)