Zen style » Blog » Adaptation et contrôle organisationnels

L'environnement d'une organisation a un impact énorme sur la performance organisationnelle. La réalisation des ressources et des clients nécessaires, de manière rapide et efficace, est une préoccupation primordiale pour tous les responsables d’organisation. La répartition des facteurs organisationnels, à savoir les individus, groupes ou organisations qui achètent les biens ou services de l'organisation, fournissent les matières premières, les nouvelles technologies, le capital, la main-d'œuvre, l'information et la concurrence, aura une incidence considérable sur le fonctionnement d'une organisation. Les gestionnaires ont la possibilité de réagir aux facteurs environnementaux de différentes manières. Les efforts liés à la modification des activités organisationnelles sont appelés adaptation. Les gestionnaires peuvent également choisir de contrôler les facteurs en établissant des liens favorables avec eux ou en influençant leurs activités.

Selon les circonstances de l'organisation, les responsables peuvent choisir d'adapter l'organisation, de contrôler l'environnement ou les deux. La décision d'adapter l'organisation ou de contrôler l'environnement dépendra des domaines dans lesquels les facteurs sont situés. Par exemple, un fabricant de chaussures peut s’adapter aux demandes de style de ses clients en collectant des informations sur les goûts des consommateurs en matière de chaussures. Dans le même temps, le cabinet peut faire pression sur le Congrès pour restreindre l’importation de chaussures de l’étranger.

L'adaptation organisationnelle implique qu'une partie ou la totalité de l'organisation soit transformée pour rendre ses activités plus compatibles avec les conditions existantes. Plus l'incertitude liée à l'environnement est grande, plus les gestionnaires ont besoin de rechercher diverses façons d'adapter l'organisation.

Pour réussir lorsqu'il y a beaucoup d'incertitude, les gestionnaires doivent développer des stratégies et des structures pour protéger le noyau technique de l'organisation. Le noyau technique est constitué des opérations internes d'une organisation, qui doivent être menées de manière prévisible et ordonnée pour être efficaces. Il faut donc mettre en place des mécanismes qui "isoleront" le noyau technique des facteurs environnementaux susceptibles de perturber le fonctionnement interne de l’organisation. Ces mécanismes peuvent être considérés comme des stratégies d'adaptation, car ils sont conçus pour faire face aux incertitudes. Les cinq stratégies d'adaptation sont la mise en mémoire tampon, le lissage, la prévision, le rationnement et l'étendue des limites.

3.1 (78%) 31 votes

Vous aimerez aussi :

(Visited 3 times, 1 visits today)